Newsletter du lundi 29 novembre 2021

CAC 40 : Vendredi Noir en bourse

Au lendemain du jour férié de Thanksgiving aux États-Unis, le CAC 40 était attendu en baisse de près de 3% en préouverture vendredi. À la clôture, l’indice baissait de 4.75% dû aux craintes sur la propagation du variant Sud-Africain Omicron annoncé dans la nuit. Les secteurs les plus touchés étaient ceux de l’aéronautique, -11.5% de baisse pour AIRBUS ainsi que -10.3% pour Safran, et du tourisme/loisirs, -11.8% pour Unibail-RW. Seules 2 valeurs ont fini dans le vert dans le CAC40, +7.8% pour Eurofins, le laboratoire d’analyses et +0.7% pour Teleperformance, la société de services télémarketing et logiciel pour la clientèle. Les taux obligataires ont aussi baissé à 0.5% pour l’OAT 10 ans et de -11.38% à 72.9€ pour le pétrole Brent.

Indices PMI en croissance au mois d’octobre

En ce mois de novembre, la croissance reste présente en Europe, et meilleure qu’attendue malgré la hausse des prix. En Europe, l’indice des services ressortait à 56,6 (vs 54,6 en octobre), et progressait à 58,6 dans l’industrie manufacturière (vs 58,3 en octobre). L’indice PMI des services en France s’établit à 58,2 au mois de novembre (vs 56,6 en octobre) et celui du secteur manufacturier à 54,6 (vs 53,6 en octobre). Du côté allemand, l’indice des services est plus faible à 53,4 (vs 52,4), toujours au-dessus des attentes, tandis que l’indice manufacturier évolue au plus bas depuis le début d’année à 57,6 (vs 57,8 en octobre). Aux États-Unis, la tendance est un peu différente puisque le secteur des services a déçu à 57 (vs 58,7 en octobre). En revanche, l’industrie manufacturière est ressortie au-dessus des attentes à 59,1 (vs 58,4 en octobre). Pour rappel, un indice supérieur à 50 indique une expansion du secteur, et une contraction à l’inverse.

Prosus : Résultats semestriels en ligne avec les attentes

La société de capital investissement Prosus investit dans les entreprises d’internet. Les secteurs sont ceux des livraisons de repas avec Delivery Hero, très présent en Allemagne et en Inde, de l’e-commerce et des réseaux sociaux notamment par la détention de 29% des parts de Tencent, le Facebook Chinois. Le pôle de livraison de repas ressort en perte à cause de nombreux investissements dans le marketing et le développement de l’activité. Le pôle e-commerce, regroupant des plateformes de petites annonces, est tiré par l’activité en Russie et au Brésil. Le pôle paiement profite de la forte reprise en Inde et le pôle éducation affiche une perte de 43 M€ due à 3 acquisitions. Le cash-flow libre du groupe ressort positif à 105 M€ pour la première moitié de l’exercice comptable et impacté par les dépenses d’investissement et de BFR.

GTT : nouvelle commande et confirmation des objectifs

L’équipementier énergétique GTT, spécialiste du secteur GNL (Gaz Naturel Liquéfié), a annoncé avoir reçu une nouvelle commande, lui permettant de confirmer ses perspectives post-2022. La commande vient de ses partenaires des chantiers navals Hyundai Heavy Industries (HHI) et Hyundai Samho Heavy Industries (HSHI) pour la conception de cuves de trois nouveaux méthaniers. Les livraisons de ces cuves sont prévues au cours du 3ème trimestre 2024. Au total, GTT a reçu 31 commandes au cours du 2ème semestre, avec un total annuel de 49 cuves de méthaniers, ainsi que 27 commandes de porte-conteneurs destiné au GNL carburant. Les niveaux de commandes dépassent l’année 2018 et se rapprochent du niveau important de 2019, permettant au groupe de confirmer ses objectifs de chiffre d’affaires 2023 et 2024.

Performances hebdo 

Les rendez-vous à ne pas manquer