Newsletter du lundi 18 octobre 2021

Croissance Chinoise en berne au troisième trimestre

La Chine a publié un produit intérieur brut (PIB) relatif au troisième trimestre, très en dessous des attentes, avec une progression de 4,9%. Bien que les analystes aient anticipé ce ralentissement, le consensus tablait néanmoins sur une progression plus importante à 5,2%. Ce ralentissement intervient après une hausse de 7,9% au deuxième trimestre, et 18,3% au premier trimestre, dû à une baisse de la production industrielle, une faible consommation, et la mise en place de nouvelles réglementations qui ont pénalisé le secteur immobilier.

Boom de la consommation aux US sur le mois de septembre

Aux États-Unis, la consommation sur le mois de septembre a fortement bondi, malgré la hausse des prix et les problèmes liés à la chaîne d’approvisionnement. Les ventes au détail ont augmenté de 0,7% par rapport au mois d’août, notamment sur les articles de sport et d’instruments de musique (+3,7%), mais également dans les ventes de vêtements et de meubles (+1,1% et +0,2%). Beaucoup d’Américains ont commencé leurs achats pour les fêtes de fin d’année, ce qui a également permis cette hausse de la consommation.

LVMH : Ouverture positive de la saison des publications trimestrielles

Le groupe de luxe dirigé par Bernard Arnault a dévoilé un chiffre d’affaires supérieur aux attentes des analystes. Le secteur avait vécu un mois de septembre compliqué suite aux craintes de la réglementation en Chine et de la hausse de taux. LVMH reste le numéro 1 mondial des produits de luxe affichant un chiffre d’affaires sur 9 mois, en hausse de 46% par rapport à 2020 et de 11% face à  2019, supérieur à 44 milliards d’euros. Le segment Mode & Maroquinerie enregistre la meilleure croissance tandis que la partie Distribution sélective souffre encore de la faiblesse des voyages internationaux et du commerce de détail. Néanmoins, les ventes sur internet progressent fortement partout dans le monde. Sur les mois à venir, le groupe va poursuivre la stratégie de désirabilité de ses marques et affirme être confiant sur la croissance de ses ventes.

Vilmorin : Dépassement des objectifs annuels et dividende de 1,60€

Les investisseurs attendaient de Vilmorin une bonne publication des résultats financiers annuels (exercice clos au 30 juin 2021), ils ont été servis ! Le chiffre d’affaires ressort en hausse de 8% à 1.477 M€ tandis que le résultat net annuel avoisine les 93 M€, soit +26 M€ par rapport à 2019-2020. L’action gagne en bourse ce jour plus de 6% et s’approche des 57€. Un dividende de 1.60 € sera proposé à l’assemblée générale du 10 décembre. Le groupe, numéro 1 mondial en semences potagères, affirme poursuivre sa R&D dans la biotechnologie, permettant d’améliorer la fertilité et la résistance à l’environnement de ses semences. Pour son exercice 2021-2022, Vilmorin & Cie visera une croissance de ses activités supérieure à 4% ainsi qu’une marge opérationnelle de 8.5% et cherchera à renforcer ses parts de marché.

Performances hebdo

Les rendez-vous à ne pas manquer