Newsletter du lundi 04 janvier 2021

Toute l’équipe de Fastea Capital vous présente

ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2021.

Stellantis, le nouveau 4ème plus gros groupe automobile mondiale

Les actionnaires des groupes PSA et Fiat-Chrysler doivent donner leur accord ce lundi quant à la fusion des deux constructeurs. Stellantis deviendra le quatrième groupe automobile mondial regroupant 14 marques telles que Fiat, Jeep, Dodge, Ram, Maserati, Peugeot, Citroën, Opel, ou encore DS. Avec 400 000 salariés et plus de 8 millions de véhicules produits chaque année, le nouveau groupe va dépasser en taille General Motors, Hyundai Motor-Kia Motors ou encore Ford Motor, et devrait dégager, grâce à la fusion, au moins cinq milliards d’euros de synergies.
Les économies d’échelle qui seront réalisées grâce à la fusion devraient permettre de financer les milliards d’euros d’investissements nécessaires ces prochaines années afin d’électrifier la gamme de véhicules. Côté défis, Stellantis aura un gros défi en Chine (premier marché automobile mondial) où PSA et FCA n’utilisent que 8% de leurs capacités de production dans cette région.

Accord signé entre l’UE et la Chine sur l’investissement

L’événement politico-économique de la fin d’année 2020 est l’accord signé entre l’UE et la Chine sur les investissements. Les négociations avaient débuté en 2014 mais s’étaient quelque peu endormies. C’est bien Angela Merkel qui a poussé à la signature de l’accord de principe afin d’ajouter une nouvelle victoire à son tableau avant de quitter la chancellerie allemande fin 2021. L’accord doit permettre aux entreprises européennes d’investir plus facilement en Chine. Il s’agit, notamment, d’obtenir plus de transparence sur les subventions offertes par le gouvernement chinois à ses entreprises. En effet, les sociétés européennes subissent une concurrence déloyale sur les aides accordées par le parti communiste sur son territoire. Les outils de lutte contre les démarches anticoncurrentielles et les dialogues politiques plusieurs fois par an devraient réduire ses pratiques déloyales. En outre, des mécanismes d’arbitrage en cas de divergence pourraient mener à des sanctions, comme limiter l’accès chinois au marché européen. La Chine annonce par ailleurs s’engager réellement dans le développement durable et suivre l’accord de Paris sur le climat.

Indice PMI manufacturier au plus haut depuis 2018

La bourse a ouvert en hausse ce matin en Europe, 5614 pour le CAC40, pour la première séance de l’année. À 10h était attendu l’indice PMI manufacturier de décembre en Europe. Celui-ci s’est révélé meilleur que prévu au plus haut depuis mai 2018 à 55,2 contre 53,8 pour le mois de novembre. Il sort néanmoins moins bon que prévu (prévision à 55,5). L’Allemagne a encore joué un rôle essentiel dans la production manufacturière européenne. L’indice affiche 58,3 pour Berlin un peu en dessous des prévisions à 58,6. Mais nettement meilleur que pour son homologue Français ressortant à 51,1 après 49,6 en novembre. Nous rappelons qu’une valeur de l’indice supérieur à 50 signifie une croissance de l’activité.

Performances hebdo

Les rendez-vous à ne pas manquer