Un été chaud… au moins sur les marchés !

« L’été sera chaud ». Visiblement, cet adage s’est davantage vérifié pour les porteurs d’actions européennes que pour les vacanciers en quête d’une météo estivale…  Les indices actions européens étaient pourtant bien partis : à leurs plus hauts depuis le début d’année – respectivement les 10 et 19 juin – le CAC 40 et l’Euro Stoxx 50 (dividendes non réinvestis) progressaient de +7% et +6.6%. A la date du 18 août, ils accusent dorénavant un très léger recul : -1.5% et -1.2%. Alors que s’est-il passé ?

 

Retrouvez l’intégralité de la lettre macroéconomique ci-dessous :