Newsletter du lundi 19 novembre 2018

Coup de tonnerre chez Renault-Nissan

Violente sortie de route pour l’action Renault ce matin en Bourse. Carlos Ghosn, PDG de Renault et de Nissan (filiale contrôlée à 43% par la firme au losange) a été arrêté au Japon. Le dirigeant est suspecté d’avoir sous-évalué de 5 milliards de yens (38,9 millions d’euros) sa rémunération, qui s’élevait à près de 10 milliards. Cette pratique a commencé en 2011 et a duré plus de 5 ans. Nissan a aussi déclaré que Carlos Ghosn avait utilisé de l’argent du groupe à des fins personnelles, qu’il avait « pendant de nombreuses années déclaré (au fisc) des revenus inférieurs au montant réel » et que son conseil d’administration proposerait qu’il soit rapidement démis de ses fonctions de président. Une perquisition serait également en cours au siège de Nissan. Carlos Ghosn, l’un des rares dirigeants étrangers à la tête d’une entreprise japonaise, est considéré comme l’homme qui a sauvé Nissan de la faillite. Le groupe nippon est à l’origine de l’arrestation de son PDG, résultat de plusieurs mois d’enquête interne. Affaire à suivre.

Vivendi toujours porté par Universal

Vivendi a signé vendredi la plus forte hausse du CAC40 (+3%) : les investisseurs semblent rassurés par le dynamisme d’Universal Music Group (UMG), ainsi que par les signaux encourageants de Canal+ et Havas. Le groupe dirigé par Vincent Bolloré a fait état d’un chiffre d’affaires de 3,384 milliards d’euros, en hausse de 5,6 % à taux de change et périmètre constants. Celui-ci a notamment bénéficié d’une hausse de 13,5% en données comparables des revenus d’UMG à 1,495 milliard d’euros. Le chiffre d’affaires de Canal + est en léger recul de 0,2%, à 1,247 milliard d’euros, mais reste au dessus des attentes. Le parc global d’abonnés a atteint 15,4 millions à fin septembre, contre 14,8 millions un an plus tôt. « Pour l’ensemble de l’année 2018, Groupe Canal+ s’approche des objectifs fixés. Les activités de télévision atteignent leurs objectifs ; Studiocanal pourrait être un peu en retard malgré le succès du Grand Bain » a précisé la direction. De son côté, Havas renoue avec la croissance, et affiche un chiffre d’affaires en hausse de 2,5%. « Une amélioration significative par rapport au niveau enregistré au premier semestre 2018 (-1,4%) », a commenté le groupe. Par ailleurs, Vivendi a indiqué avoir présélectionné des banques pour entamer la cession d’UMG. Les chiffres de l’exercice 2018 d’UMG, qui seront publiés le 14 février 2019, serviront de base aux discussions avec les partenaires potentiels. Le cash issu de cette cession pourrait être utilisé pour un programme de rachat d’actions significatif sous forme d’offre publique de rachat d’actions (OPRA) et de potentielles acquisitions.

La solitude de Theresa May

Après avoir subi la semaine dernière des démissions en série, la Première ministre britannique Theresa May fait face à une forte pression au Royaume-Uni, où ses détracteurs lui demandent d’améliorer l’accord de 585 pages conclu par les équipes de négociateurs. De leur côté, les 27 ont apporté leur soutien à ce texte, qui prévoit notamment le solde de tout compte financier que devra verser le Royaume-Uni à l’UE. Il contient aussi des mesures controversées pour éviter le retour d’une frontière physique entre l’Irlande et la province britannique d’Irlande du Nord. Londres et Bruxelles doivent désormais esquisser les contours de leur futur partenariat, qui pourra commencer à être négocié formellement qu’une fois le Royaume-Uni officiellement parti, à compter du 30 mars 2019. Un sommet exceptionnel se tiendra dimanche à Bruxelles pour approuver ces derniers développements.

Thanksgiving et BlackFriday au programme

Le 22 sera le quatrième jeudi de novembre, synonyme de Thanksgiving et donc de journée fériée aux Etats-Unis. La fin de semaine boursière sera en partie tronquée par un vendredi en général consacré aux premiers achats de Noël outre-Atlantique, bien connu désormais comme étant le Black Friday, une journée d’achats frénétiques censée donner le pouls des tendances de consommation pour la fin d’année. Il serait d’ailleurs plus juste de parler de Black Week, car c’est dès ce lundi matin et jusqu’à lundi prochain, baptisé Cyber Monday, que les ristournes débutent.

 

Les performances de la semaine

 

Les rendez-vous à ne pas manquer