Newsletter du lundi 15 octobre 2018

Leclerc en discussion avec Casino

Michel-Edouard Leclerc a affirmé jeudi qu’il était en discussion avec Casino pour reprendre une partie des hypermarchés Géant. Cette reprise concernerait certains hypermarchés et non l’ensemble des 20 structures mises en vente par Casino. Ces acquisitions seraient une façon pour Leclerc de rester compétitif et d’assurer une continuité des prix même avec le vote, le 2 octobre dernier, de la loi sur l’agriculture et l’alimentation. Une loi à laquelle s’oppose le patron de Leclerc, pour qui le texte ne servira qu’à faire augmenter les prix pour les consommateurs. Le 5 octobre dernier, la direction de Casino a confirmé aux syndicats qu’elle comptait se séparer d’une vingtaine de ses 110 hypermarchés Géant situés en France. Les premières rumeurs circulaient déjà depuis le milieu du mois de septembre. Au total, quelque 2 000 salariés pourraient perdre leur emploi. Le chiffre d’affaires des hypermarchés du groupe de distribution est en baisse constante depuis l’année 2012. Casino souhaite réduire sa dette d’environ un milliard d’euros en France d’ici la fin de l’année 2018. La cession de ces 20 hypermarchés Géant ferait donc partie d’une stratégie visant cet objectif. Le 1er octobre dernier, Casino avait déjà signé une promesse de vente des murs de 55 de ses magasins Monoprix, dont 19 en Île-de-France, pour la somme de 565 millions d’euros.

Rumeurs autour de Natixis/Ingenico

Nouvelles grandes manœuvres dans les paiements. Natixis, la filiale du groupe mutualiste BPCE (Banque Populaire Caisse d’Épargne) a confirmé jeudi étudier un rapprochement avec le fabricant de terminaux de paiement français Ingenico, rare cible indépendante dans un secteur en pleine concentration, qui se partage le marché mondial avec l’américain Verizon. Mercredi soir, Bloomberg avait révélé que Natixis avait approché Ingenico. « Natixis confirme son intérêt à explorer la logique d’un rapprochement industriel de ses activités de paiement avec celles du groupe Ingenico et avoir des discussions préliminaires en cours sur ce sujet. Natixis tiendra le marché informé en tant que de besoin » a indiqué le groupe dans un communiqué. A noter que Natixis a déjà racheté un petit spécialiste du paiement en ligne, la Fintech Dalenys, et a désigné le paiement comme l’un des piliers de son plan stratégique. Selon Reuters, Edenred, le spécialiste des services prépayés (Ticket restaurant, Kadéos…), serait également sur les rangs.

Semaine cruciale pour le Brexit

Cette semaine s’annonce cruciale pour le processus de retrait du Royaume-Uni de l’Union Européenne. Alors que les dirigeants européens se réunissent mercredi pour éviter le risque d’un « no deal », les négociations entre Européens et Britanniques ont été suspendues hier soir : au terme d’une réunion des ambassadeurs, convoquée à Bruxelles en présence de Michel Barnier, aucun accord n’était sur la table et le blocage persistait (notamment sur la question irlandaise) au point que la réunion des ambassadeurs prévue lundi a été annulée. Plus de deux ans après s’être imposée comme un sujet central de la politique européenne, la négociation du Brexit va déboucher mercredi à Bruxelles sur un dîner capital des 27 dirigeants européens. Pour des raisons de politique intérieure, Londres semble déterminé à pousser le plus loin possible la stratégie de la confrontation, au risque d’augmenter la probabilité d’un échec mercredi, et celle d’un Brexit sans accord.

La flambée du pétrole se poursuit

Le pétrole rebondissait ce matin en Asie à 81,46 dollars le baril de Brent contre environ 80,20 à la clôture des bourses européennes vendredi, sur fond de menaces de sanctions (« châtiment sévère » évoqué par Donald Trump) contre l’Arabie Saoudite, premier producteur mondial. Les tensions entre Ryad et Washington se cristallisent autour de la disparition du journaliste Jamal Khashoggi, critique du pouvoir saoudien et collaborateur du Washington Post, qui n’a plus donné signe de vie depuis son entrée le 2 octobre au consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul.

Les performances de la semaine

Les rendez-vous à ne pas manquer