Newsletter du lundi 28 octobre 2019

Croissance externe pour LVMH.

LVMH a confirmé son ambition d’acquisition du groupe de joaillerie américain Tiffany, pour un montant estimé à 14,5 milliards de dollars, permettant au Groupe de renforcer un portefeuille de « marques uniques » et sa présence dans le secteur du hard luxury. Ce rachat pourrait inciter d’autres conglomérats du secteur à se lancer dans des opérations de croissances externes, poussés par l’avantage des taux bas. Le marché du M&A européen chutait de 36% à 546,7 milliards de dollars à la mi-octobre, après une année record en 2018, partagé entre les deux grandes références françaises : Lazard et Rothschild & Co.

C. Lagarde à la BCE.

Après huit années à la tête de la BCE, Mario Draghi laissera place, officiellement, à l’ancienne patronne du Fonds monétaire international, ce jeudi 31 octobre. Première femme à présider la BCE, C. Lagarde a pour ambition de mettre l’accent sur l’égalité des sexes et l’action pour le climat. Certains sujets soulèvent des questions comme la situation économique Européenne, les signes de ralentissement en Allemagne et les oppositions de plus en plus importantes des pays européens qui se font sentir face aux politiques de soutien européennes. La politique expansionniste de la BCE laisse apparaitre un climat de craintes sur les marchés financiers et un risque de perte de crédibilité de l’euro. La future présidente devra alors garantir la stabilité de la devise européenne et convaincre du caractère optimal de l’union monétaire. Néanmoins, les avis sont favorables quant à la présidence de Christine Lagarde à la BCE, forte d’une expérience au sein du FMI.

Publications pour ENVEA et Vilmorin & Cie.

ENVEA, entreprise spécialisée dans les instruments de mesure de gaz et particules a publié ses résultats du premier semestre 2019 ce jeudi 24 octobre. Avec un chiffre d’affaires consolidé de 47,1 million d’euros et un résultat d’exploitation de 6,1 millions d’euros, le Groupe poursuit son expansion en progression de 26,1% par rapport à 2018. Cette progression concerne l’ensemble des activités du Groupe, bien que l’Asie reste premier pôle d’activité avec 46% des ventes d’ENVEA, portée par le département « process » qui réalise une progression de 49,8%.

Vilmorin & Cie a publié ses résultats annuels, en attente avec les estimations. Son chiffre d’affaires s’élève à 1390,7 millions d’euros, en croissance de 3,3%. En termes d’orientations stratégiques, Vilmorin & Cie a poursuivi ses programmes de recherche pour un montant de 241,5 millions d’euros, contre 241,4 en sur l’exercice 2017-2018. On note un résultat opérationnel de 111 millions d’euros, en hausse par rapport à l’exercice précédant, une marge opérationnelle comptable de 8%, et un résultat net consolidé de 76,9 millions d’euros, en hausse d’un million. La structure bilancielle pour 2019 marque un accroissement du rapport de l’endettement net des capitaux propres (gearing de 69% contre 58% en N-1) lié aux différentes acquisitions en Amérique du Sud et à l’évolution du BFR. Malgré un environnement de marché incertain, Vilmorin a su réaliser une croissance dans toutes ses activités et souhaite, pour l’année 2019-2020, renforcer ses positions concurrentielles, tout en continuant ses investissements en recherche et développement.

Performances hebdo

Les rendez-vous à ne pas manquer