Newsletter du lundi 27 septembre 2021

Élections allemandes : quasi-égalité entre droite et gauche

Les résultats des élections fédérales publiés ce dimanche à 20 heures, affichent un score très serré, entre les sociaux-démocrates (SPD), et les conservateurs (CDU). Le vice-chancelier, Olaf Scholz (SPD), qui était favori des derniers sondages, a recueilli 25,5% des voix, contre 24,5% pour le successeur d’Angela Merkel, Armin Laschet. Les Verts arrivent en troisième position avec 14,8% des votes. Suite à ces résultats, une coalition devra être formée par les différents partis afin de nommer le nouveau chancelier. En effet, les conservateurs (CDU) n’avaient jamais obtenu moins de 30% des voix, et la coalition devra certainement rassembler trois partis différents afin d’obtenir un nombre de voix suffisant. Différents scénarios sont imaginés, notamment un rassemblement possible du SPD avec les Verts et Libéraux, bien que certains estiment un rapprochement possible des Verts avec la CDU et le FDP.

Inflation en hausse sur le mois d’août

L’indice des prix à la consommation (CPI) du mois d’août dépassait le seuil d’alerte de 5% (5,2%), contre 1,30% à la fin de l’année 2020. L’indice n’est pas homogène, puisque le secteur des services atteint une hausse des prix de 3%, contre 7,4% pour les biens non durables, et 12,8% pour les biens durables. Bien que les services représentent habituellement les deux tiers de la consommation, la crise due au coronavirus a encouragé les consommateurs à s’orienter vers le secteur des biens, et principalement les biens durables. Cet engouement de la demande de biens durables explique cette importante hausse des prix, mais la fin des aides gouvernementales, la vaccination et le retour de la consommation vers les services devraient limiter, à terme, l’actuelle tension sur les biens.

Hexaôm surf sur la demande dans l’immobilier

Le groupe Hexaôm, précédemment Maisons France Confort, est la plus ancienne entreprise de construction de maisons. Le groupe diversifie ses activités aujourd’hui dans la rénovation. Le groupe a publié son résultat financier pour le premier semestre 2021. Le chiffre d’affaires est de 499.6 M€ en hausse de plus de 25%. Le résultat net ressort proche des 12 M€ contre 4 M€ sur le S1 2020. Le groupe affiche une excellente performance et est confiant dans son objectif d’atteindre 1 Md€ de chiffre d’affaires sur l’année. La marge nette augmente à 2.3% mais le groupe reste vigilant quant à la possible hausse des prix des matières premières pouvant diminuer celle-ci. Le carnet de commandes progresse quant à lui à 36.3 M€ face à 29.9 M€ en mars 2021. Le cours de l’action Hexaôm prend 15% depuis le début de l’année à 46.4 €.

SMCP reprend des couleurs

Le cours de l’action du groupe de luxe accessible Sandro Mage Claudie Pierlot et De Fursac avait touché un point haut à 8€ en mai. Cependant, le groupe avait été critiqué par son implication dans l’exploitation des Ouïghours en Chine et l’incertitude sur la solvabilité de son actionnaire principal (53% du capital). Le cours avait donc chuté à 5€ en Juillet et Août. L’actionnaire principal Chinois n’a pas pu rembourser sa dette de 250 M€ à échéance 21 septembre 2021 et a jusqu’au 30 septembre pour remédier à ce défaut. SMCP a donc publié un communiqué rassurant sur le fait que cet événement n’influencerait pas sa solidité financière et affirme poursuivre avec confiance l’exécution de son plan stratégique One Journey 2025. Le cours reprend des couleurs à 7€ dans l’espoir de voir arriver un nouvel actionnaire.

Performances hebdo 

Les rendez-vous à ne pas manquer