Newsletter du lundi 25 mars 2019

Publication d’Iliad & potentielle cession de Areas par Elior

La maison-mère de l’opérateur de télécommunications Free a publié un bénéfice en repli de 18,5 % sur l’année 2018 à 330 millions d’euros. Dans un environnement très concurrentiel, Free a perdu pour la première fois des abonnés passant de 13,695 millions de clients en 2017 à 13,441 millions en 2018. En France, ces abonnés possédaient en grande partie des forfaits 2€/mois. Le revenu par abonné haut débit recule quant à lui de 2,1€/client en France. Malgré ces chiffres alarmants, le chiffre d’affaires du groupe progresse de 0,6 % à 4,9 Mds€ grâce à l’Italie où Free revendique 2,8 millions d’abonnés depuis son lancement. En effet, le développement d’Iliad en Italie semble être un succès commercial pour un nouvel entrant. Xavier Niel, le fondateur d’Iliad, essaye de conquérir de nouveaux marchés en se diversifiant dans la télécommunication pour entreprises . C’est pourquoi en 2019, la société a réalisé l’acquisition de 75 % du capital de Jaguar Network, leader de l’innovation sur le marché de la télécommunication d’entreprise. L’opérateur français a affiché un flux de trésorerie négatif de 1,44 Md€ l’an dernier, soit le double de l’année précédente. Pour financer ses investissements, la société étudie la possibilité de mettre en œuvre un partenariat avec un fond d’investissement en vue d’une potentielle cession d’une partie de ses antennes mobiles en France. Le groupe Iliad a lancé une nouvelle box, « la Freebox Delta » (wifi surpuissant, fibre, Netflix, maison connectée, assistants vocaux) pour monter en gamme et attirer de nouveaux clients. Ce nouveau produit innovant a déjà conquis 100 000 abonnés en moins de deux mois.

Elior, le troisième groupe de restauration collective en Europe a engagé des discussions exclusives avec la société européenne de capital-investissement PAI Partners pour l’éventuelle cession de ses activités de restauration (Areas). Les banques Morgan Stanley et BNP Paribas ont été mandatées pour cette potentielle opération. Cette cession permettra à Elior de lui donner les moyens d’un développement plus agressif en restauration collective. Le prix n’ a pas été communiqué, mais le groupe Elior pourrait vendre cette activité pour 1,5 Mds€, soit 7,5 fois l’EBITDA de cette activité. Cette opération permettrait de doper la croissance. Le PDG, Philippe Guillemot, a annoncé lors de l’assemblée générale que la cession de ses activités de restauration de concessions regroupées au sein d’Areas devrait être achevée dans les prochaines semaines.

Indice manufacturier en chute

Le secteur manufacturier Allemand et Français se sont encore contracté en mars. L’indice IHS Markit des directeurs d’achats (PMI) repasse sous la barre des 50 à 49,8 pour la France. Même constat pour l’Allemagne qui voit sont PMI manufacturier chuter à 44,7,au plus bas depuis août 2012. L’activité manufacturière de l’Allemagne est fortement impactée par la chute des exportations notamment à cause de son partenaire commercial, la Chine. Ces indicateurs ne présagent pas d’un redressement de la croissance de la zone euro à court terme.

La FED arrête de réduire son bilan

La Fed a annoncé mercredi vouloir arrêter de réduire son bilan entre mai et septembre et a également laissé entendre qu’elle ne relèverait pas les taux en 2019. La taille du bilan devrait rester constante et sa composition devrait évoluer vers des titres plus sains (moins de MBS et plus de titres du Trésor). Cette opération risque de modifier l’offre et la demande de titres du Trésor. La banque centrale américaine n’évoque plus la nécessité de resserrer sa politique monétaire pour prévenir une accélération de la croissance. L’annonce de la FED et la chute de l’indice manufacturier n’a pas été sans conséquences pour les OAT. Le rendement d’emprunt d’Etat à dix ans allemand est même passé négatif ce vendredi à -0,033 %, au plus bas depuis 2012.

Performances hebdo

 

Les rendez-vous à ne pas manquer