Newsletter du lundi 24 juin 2019

Tension sur le titre Natixis

Le titre Natixis perd plus de 10% cette semaine après l’annonce de la suspension de notation par Morningstar d’un fonds obligataire de H2O, filiale détenue à 44,99% par Natixis. Ce fonds obligataire, H2O Allegro, qui totalise 2,2 milliards d’euros d’actifs sous gestion est accusé par un article du Financial Times de posséder de nombreux actifs illiquides. La poche obligataire du fonds comporterait 4,2% de titres illiquides émis par le financier allemand Lars Windhorst. Le groupe H2O a affirmé que l’exposition de ces supports à des titres illiquides était limitée à une part allant de 5% à 10% de l’actif net du fonds. La volatilité annualisée sur cinq ans du fonds ressort à 20,5%, ce qui pouvait laisser présager des actifs risqués et illiquides. Cependant, pour Natixis, cela devrait avoir peu d’impact, car  le résultat de sa filiale H2O représente 6% de son résultat net au premier trimestre 2019.

Cession de Carrefour Chine à Suning.com

Le distributeur français Carrefour a annoncé ce dimanche la signature d’un accord de cession portant sur 80% de Carrefour Chine au groupe chinois Suning.com. Le Chinois Suning.com est la 3ème plateforme du e-commerce B to C en Chine. Avant de se développer dans la vente en ligne, le groupe possédait des magasins de vente d’électroménager et d’électronique. Carrefour conservera 20% du nouvel ensemble avec Suning.com. Le distributeur français, qui était présent depuis presque 25 ans en Chine va ainsi se séparer de son réseau de 210 hypermarchés et 24 magasins de proximité. Il y réalisait un chiffre d’affaires de 3,65 milliards d’euros avec une part de marché estimée à 3%. La cession de la filiale Carrefour Chine pour 620 millions d’euros devrait intervenir avant la fin d’année 2019 si celle-ci reçoit l’autorisation des autorités de la concurrence en Chine.

Les Banques centrales rassurent le marché & sommet du G20 en vue

Mario Draghi, président de la BCE, a tenu un discours au symposium de Sintra en début de semaine dernière. Le banquier central s’est montré préoccupé par la situation économique et a clairement mentionné la possibilité d’une baisse des taux directeurs et de mesures pour stimuler l’économie si les perspectives ne s’amélioraient pas. Cela pourrait se matérialiser par un programme de rachat d’actifs. Le lendemain, ce fut le tour de son homologue Américain, Jérome Powel de prendre la parole. Le président du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale a souligné le climat d’incertitude entretenu par Donald Trump en matière commerciale. Celui-ci a décidé de laisser son principal taux directeur inchangé, mais se tient prêt à agir de manière appropriée pour soutenir la croissance.

Hong-kong est depuis plusieurs semaines le théâtre d’une contestation historique. La dernière manifestation a rassemblé plus d’un million de manifestants contre le projet de loi visant à autoriser les extraditions vers la Chine continentale. Devant la pression des manifestations le texte de loi a été suspendue cependant les manifestants réclament la démission de la chef de l’exécutif Carrie Lam. La Chine ne permettra pas de discussion concernant les manifestations lors du sommet du G20. Le G20 s’ouvrira vendredi 28 juin à Osaka au Japon et accueillera entre autres le président Donald Trump, le président chinois Xi Jinping et le président russe Vladimir Poutine. Cet évènement sera l’occasion pour Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping de se rencontrer et de relancer les négociations commerciales actuellement suspendues.

Performances hebdo

Les rendez-vous à ne pas manquer