Newsletter du lundi 22 novembre 2021

Recul du pétrole

Les cours des Pétrole Brent d’Europe du Nord et WTI américain ont reculé la semaine dernière. Après plusieurs mois de hausse, les tensions sur les prix ont poussé les États à agir face à une politique attentiste des pays membres de l’OPEP. Le gouvernement des États-Unis a lancé un appel à la coopération avec l’Inde, le Japon et la Chine pour augmenter sa production. L’objectif est d’accroître l’offre avant la période des fêtes de fin d’année synonyme d’une plus forte consommation. En Europe, la recrudescence des cas de Covid-19 inquiète, qui a notamment mené à un nouveau confinement en Autriche. En France, le taux d’incidence est repassé à 90 la semaine dernière. Les investisseurs restent donc prudents pour les semaines à venir.

Tourisme : garder la France au sommet

Le Premier ministre a annoncé samedi un plan à 2 milliards en faveur du tourisme français, dans l’objectif de maintenir la place de la France en tant que première destination touristique mondiale. Le tourisme en France c’est 8% du PIB, 90 millions de visiteurs étrangers sur l’année 2019, 180 milliards d’€ de consommation, et environ 2 millions d’emplois. Sur l’année 2020, le nombre de touristes étrangers s’élevait à 45 millions. Le plan « Destination France » aura pour objectif de reconquérir les touristes étrangers, et de transformer ce secteur.

Telecom Italia : Offre de privatisation

Le groupe de télécom Italien, en difficulté, a reçu une offre du fonds américain KKR. Kohlberg Kravis Roberts & Co est l’un des plus anciens et importants fonds d’investissement dans le monde. La prime offerte sur l’opération est de 47.5% par rapport à la clôture de vendredi, soit 0.505. Le cours se lundi matin évoluait en hausse de près de 20 à 0.43. La valorisation offerte par KKR pour Telecom Italia est de 10.8 milliards € alors que sa dette atteint les 22.5 milliards €. L’opération se fera à la condition du soutien de l’État Italien. L’actionnaire principal à hauteur de 23.75%, Vivendi, avait investi dans le groupe à un cours d’environ 1€ et donc supérieur à l’offre actuelle. Le secteur délaissé des télécom affiche de nombreuses sorties de cote comme le rachat d’Altice (SFR) par Patrick Drahi et Iliad (Free) par Xavier Niel.

Vallourec : des résultats répondant aux attentes et perspectives prudentes

Leader mondial des tubes en acier sur les marchés du pétrole & gaz, énergie bas carbone et industrie, Vallourec a publié un chiffre d’affaires de 834 millions d’euros au troisième trimestre, en hausse de 16,4%. La bonne performance provient d’un effet volume de +23%, et d’un effet conversion de +2%, qui ont permis de limiter l’effet prix négatif de 8%. L’EBITDA du troisième trimestre correspond aux attentes à 128 millions d’euros (contre 130 attendus), affichant une marge de 15,3%. En termes de perspectives, le groupe reste prudent en anticipant un EBITDA compris entre 475 et 525 millions d’euros, dans le bas de fourchette des prévisions du mois de juillet. Cette annonce a fait perdre plus de 14% au titre avant un rebond de 10% le lendemain. Vallourec poursuit l’optimisation de son portefeuille en renforçant sa production au Brésil. Les commandes en 2020 ont été fortement ralenties, mais le retour des appels d’offre sur 2021 permettra de soutenir les livraisons en 2022.

Performances hebdo 

Les rendez-vous à ne pas manquer