Newsletter du lundi 20 juillet 2020

Showroomprivé lance son augmentation de capital

L’entreprise de vente événementielle en ligne Showroomprivé lance une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription. Showroomprivé (SRP Groupe), acteur européen de premier plan de la vente en ligne, spécialisé dans l’offre mode à destination de la Digital Woman, annonce le lancement de l’augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription dont le principe a été annoncé le 30 avril 2020 dans le cadre de la conclusion d’un protocole de conciliation avec les partenaires bancaires du Groupe. Le prix de souscription des actions nouvelles a été fixé à 0,15 euro par action. Cette augmentation de capital, d’un montant maximal d’environ 10 millions d’euros est soutenue et garantie à hauteur de 75% par les dirigeants fondateurs, David Dayan et Thierry Petit.

Les ventes de Renault en forte baisse au S1

Renault a annoncé ce lundi avoir vendu au premier semestre 1,257 million de véhicules. Là ou le marché mondial de l’automobile enregistre une baisse de 28,3%, le constructeur français voit ses ventes chuter de 34,9%, sa plus forte chute depuis 11 ans. Le groupe explique cette chute à sa forte exposition aux pays ayant subi un strict confinement. Carlos Ghosn, ancien PDG de Renault juge ces résultats « lamentables ». Cependant le groupe constate une reprise commerciale en juin. Denis le Vot, le directeur commercial s’est montré confiant sur les perspectives à court terme au vu  de la performance commerciale observée depuis le déconfinement notamment sur la vente de ses véhicules électriques (+38% sur six mois).

Plan de relance européen : un week-end sous tension

Après quatre jours de négociations laborieuses, voire tendues, où l’UE a montré des dissensions, le sommet européen se poursuit. la France et l’Allemagne présentaient une proposition ambitieuse d’emprunt commun européen pour aider les secteurs et régions les plus atteints par la pandémie. Depuis, le débat fait rage en Europe, et se concentre autour de l’opposition de quatre pays dits « frugaux ». Le président du Conseil européen, Charles Michel, a pressé, dimanche soir, les dirigeants de l’UE de ne pas présenter « le visage d’une Europe faible » et de s’entendre sur le plan de relance post-coronavirus. Il doit présenter un nouveau projet de compromis aux capitales en proposant de revoir à la baisse la part de subventions dans le plan de relance à 750 milliards d’euros : 390 milliards, contre 500 milliards dans la proposition initiale. Le reste serait constitué de prêts.

Le PIB de la Chine rebondit

Selon le Bureau national des statistiques de la Chine, le Produit Intérieur Brut chinois a bondi de 3,2% au second trimestre 2020, par rapport à la même période de l’an dernier. Toutefois, bien que la croissance reprenne du poil de la bête, et que la production manufacturière ait réalisé le mois dernier sa meilleure performance depuis le début de l’année avec une progression de 4,8% sur un an, tous les voyants de l’économie ne sont pas au vert pour autant. Les ventes de détail sont toujours en repli. Les exportations, un pilier majeur de l’économie chinoise sont aussi au ralenti, étant donné que les principaux partenaires commerciaux de Pékin sont toujours aux prises avec la pandémie du coronavirus.

Performances hebdo

Les rendez-vous à ne pas manquer