Newsletter du lundi 19 octobre 2020

Danone, résultats trimestriels fidèles aux attentes.

Les résultats du 3ème trimestre 2020 de Danone tout juste dévoilés sont conformes aux attentes en partie grâce aux activités laitières et Végétales. D’autres informations ont accompagné les publications de résultats. En effet, le groupe prévoit une nouvelle organisation stratégique dans les mois à venir. La stratégie actuelle est orientée en fonction des produits tandis qu’une réorganisation opérationnelle adaptée pour chaque zone géographique offrira une optimisation des résultats futurs. Pour cela, deux nouveaux Directeurs Généraux Régions vont faire leur entrée. Cette stratégie colle avec le plan d’adaptation présenté par l’entreprise dans la lutte contre la crise sanitaire. Autre événement important, la transition à la tête du groupe par un nouveau Directeur Général des Finances. Juergen Esser prendra place à ce poste dès février 2021, il était auparavant Directeur Financier des divisions Eaux et Afrique du groupe. Finalement, Danone lance sa revue stratégique de son portefeuille de marques, références et actifs dans le but de réviser son agenda de croissance rentable visée entre +3% et +5%.

Vilmorin, résultats trimestriels fidèles aux attentes.

Vilmorin, quatrième semencier mondial, a publié des résultats annuels 2019-2020 en ligne avec les attentes avec un chiffre d’affaires en hausse de 3,2% à 1 435 millions d’euros. La marge opérationnelle courante du groupe ressort à 7,8%, en baisse de 0,8 point ; -0,5 point sur une base retraitée des éléments non récurrents, estimés à 7 millions d’euros. Le résultat net de 66,2 millions d’euros est en baisse de 10,5%, mais le groupe reste confiant dans l’annonce de ses perspectives 2020-2021, se disant peu impacté par la crise sanitaire. BPI France s’est renforcé à hauteur de 5,71% dans le capital du groupe, devenant le 2ème actionnaire. Vilmorin annonce le versement d’un dividende d’un euro (vs 1,35€ en 2019), et vise une progression de son chiffre d’affaires de 3% pour l’exercice 2020-2021, avec un taux de marge opérationnelle courante de 8%.

La Chine repart mieux que prévu.

La croissance chinoise affiche une progression de +4,9% pour ce 3ème trimestre. Ce chiffre reste en dessous des prévisions des analystes tablées à +5,5%. La Chine impressionne par sa reprise économique post-pandémie alors que le reste du monde est à la peine. Le FMI a doublé ses estimations de croissance 2020 pour la Chine passant à +1,9% lors d’une annonce la semaine dernière. D’après le communiqué, l’activité chinoise est revenue plus rapidement que prévu à la normale et dès le début du mois d’avril dernier. Si les exportations se sont aussi bien redressées ceci est dû à la forte demande étrangère en particulier dans les secteurs des équipements médicaux et celui du travail à distance.

USA : confiance des consommateurs.

La confiance des consommateurs américains est au plus haut depuis le début de la pandémie. Selon l’estimation préliminaire de l’Université du Michigan publié vendredi, l’indice général s’est établi à 81,2 en octobre (contre 80,4 en septembre). Dans le détail, la confiance dans l’avenir s’améliore de 3 points (à 78,8) alors que celui mesurant l’environnement actuel recule de 3 points (84,9). En même temps, le Trésor américain a publié ses comptes pour l’exercice clos à fin septembre 2020. Sous l’effet du Covid-19, le déficit budgétaire ressort au plus haut historique et dépasse les 3.000 milliards de dollars. Ceci bat de très loin son précédent record de 1.400Md$ en 2009 lors de la crise financière et est trois fois supérieure à celui de 2019 (984 millions de dollars).

Performances hebdo

Les rendez-vous à ne pas manquer