Newsletter du lundi 15 juin 2020

Poursuite du déconfinement en France et en Europe, situation mitigée en Chine

Nouvelle étape du plan de déconfinement pour la France

Un mois après la sortie du confinement, le président de la République, Emmanuel Macron a annoncé l’accélération du déconfinement passant toute la France métropolitaine en zone « verte » dès ce lundi; cela entraîne la réouverture totale des cafés et restaurants en Île-de-France et le retour obligatoire des élèves dans les écoles primaires, collèges et crèches à partir du lundi 22 juin. Après la mobilisation de 500 milliards d’euros de la part du gouvernement, le président de la République a expliqué l’importance d’une reconstruction de l’économie, priorisée par la préservation des emplois à travers un nouveau « pacte productif », pas de hausse d’impôts prévue (hors prolongement de la CRDS jusqu’en 2033 et  non plus 2024) mais la nécessité que les Français travaillent « davantage », et la prise en compte de l’aspect écologique.

En Europe, la circulation est relancée au sein de l’espace Schengen avec la réouverture des frontières ce lundi dans plusieurs pays, notamment la France et l’Allemagne. Certains États de l’Union Européenne avaient rouvert leurs frontières aux touristes européens, comme l’Italie depuis le 3 juin, ou bien l’Autriche et la République Tchèque qui procédaient par étape depuis une dizaine de jours, jugeant leur situation sanitaire saine. D’autres pays tels que le Portugal, la Roumanie ou le Danemark font le choix de rester fermés, ou bien imposent des restrictions selon les pays de provenance. La réouverture des frontières marque une étape importante pour le marché unique Européen qui va ainsi retrouver une plus grande fluidité. Néanmoins, la réouverture des frontières extérieures à l’Europe début juillet va marquer un vrai test de « coordination et de solidarité » de la zone. En effet, si certains États européens font le choix d’ouvrir leurs frontières à des pays extérieurs où la situation sanitaire n’est pas stable, les pays voisins pourront décider de fermer à nouveau leurs frontières.

Reconfinement dans une partie de la capitale chinoise

Pékin a annoncé un reconfinement d’urgence de 11 quartiers suite à la découverte de 57 nouveaux cas confirmés de Covid-19. D’après le ministère Chinois de la Santé, 36 de ces 57 nouveaux cas auraient été enregistrés dans la capitale, et tous concernent des employés et visiteurs du marché de gros de Xinfadi, en banlieue de Pékin. La ville a dû reporter le retour des élèves des écoles primaires, suspendre tous les événements sportifs et voyages touristiques en groupe prévus dans la capitale. Cette résurgence de l’épidémie intervient après des résultats positifs concernant la production industrielle et les ventes au détail en Chine (+4.4% sur un an en mai concernant la production industrielle, -2.8% pour les ventes au détail). Après une chute de 13.4% en janvier-février pour la production et 20.5% des ventes au détail, le rattrapage de la demande reste en retard sur celui de l’offre. La Chine a réussi à réduire fortement l’épidémie à partir du mois de mars, suite à des mesures radicales de quarantaine et de confinement, permettant le redressement de l’économie, bien que les exportateurs chinois soient face à une situation de baisse de la demande des pays étrangers.

Performances hebdo 

Les rendez-vous à ne pas manquer