Newsletter du lundi 15 avril 2019

Uber en route pour la bourse

UBER, leader mondial du VTC avec un chiffre d’affaires de plus de 11 milliards de dollars, travaille sur son entrée en bourse avec une capitalisation qui pourrait avoisiner les 100 milliards de dollars. Pour cela UBER a déposé son formulaire S-1 nécessaire aux entrées en bourse américaines. Le géant du VTC détient 65% du marché européen et américain, servant 91 millions de clients répartis entre Uber VTC (76 Millions) et UberEats (15 Millions). Par contre, l’entreprise Uber a pris du retard sur les marchés russe et chinois où les parts de marché sont plus faibles, et voit la croissance de son chiffre d’affaires ralentir. Son chiffre d’affaires global reste cependant en forte croissance (+38%), mais toujours pas de gain pour le groupe qui affiche 1,8 Md$ de pertes en 2018. Le modèle n’est pas encore rentable. Est-ce qu’une introduction en bourse suffira à inverser la tendance ?

Le groupe Bolloré plus présent chez Vivendi

Le groupe de médias et de divertissement Vivendi a publié son chiffre d’affaire du 1er trimestre, supérieur aux attentes des analystes. UMG a vu ses chiffres augmenter de 18.8% à 1,5 milliards d’euros. Le processus de vente de 50% du capital est toujours engagé. Le groupe Canal+ annonce une baisse de 3,3% de son activité à 1,25 milliards d’euros suite à une (nouvelle) baisse d’abonnés en France. Havas, expert dans la communication et acquis à l’été 2017, réalise un chiffre d’affaires globalement stable à 525 millions d’euros, marqué par de bonnes performances sur le secteur Nord-Américain. Vivendi réunit ses actionnaires ce jour en assemblée générale, l’occasion pour le groupe Bolloré, principal actionnaire, d’annoncer son intention de renforcer ses positions. La holding Bolloré, qui détient aujourd’hui 28,51% des droits de vote pourrait franchir le seuil des 30% dans les prochaines semaines.

La loi Pacte simplifie les choses & les banques US défient les prévisions

Adoptée jeudi dernier, la loi Pacte, « pour la croissance et la transformation des entreprises », ambitionne de faire grandir les PME. Celle-ci comporte des mesures qui modifient de nombreux produits d’épargne. L’assurance-vie par exemple sera modifiée et les titulaires d’un contrat de plus de 8 ans pourront ainsi effectuer un transfert vers un nouveau contrat sans perdre l’ancienneté fiscale s’il reste dans la même compagnie. La croissance des PME est également encouragée par la suppression du forfait social pour les participations au sein d’entreprises de moins de 50 salariés. Cela favorise un placement plus long en faveur des entreprises. Un point-clé de cette loi Pacte, la procédure de vente au privé, par l’Etat, de tout ou partie des actifs détenus dans le groupe ADP (anciennement Aéroports de Paris), soit 50,63% des parts représentant 9,5 milliards d’euros. La loi Pacte permet également la création d’entreprises 100% en ligne et à moindre coût, et de faciliter le rebond des entrepreneurs en cas de liquidation judiciaire et la transmission d’entreprise avec la révision du pacte Dutreil.

Vendredi, les banques américaines ont porté le marché, et notamment les banques d’affaires JP Morgan et Wells Fargo en publiant des résultats qui, contre toute attente, sont nettement positifs. JP Morgan, première banque américaine en matière d’actifs, est la première entreprise majeure de Wall Street à publier ses résultats du premier trimestre 2019. Des résultats en hausse de 5,4% atteignant un nouveau record avec un bénéfice net de 9,18 milliards de dollars. Ces prévisions ont fait bondir le cours de l’action de près de 5%. Les prévisions bien moins convaincantes des analystes prévoyaient une baisse des résultats de -3,8% par rapport à la même période en 2018. Wells Fargo, dans une même tendance, a publié ses résultats ce vendredi. La quatrième banque américaine en matière d’actifs se voit accroître son bénéfice net de 14% à 5,86 milliards de dollars. La bourse américaine a encore quelques rendez-vous sur la semaine à venir, notamment avec la publication des autres banques.

Performances hebdo

Les rendez-vous à ne pas manquer