Newsletter du lundi 04 octobre 2021

Chine : Tension sur la production industrielle

Des coupures de courant électrique touchent certaines régions de la Chine, notamment la province de  Guangdong (Hong Kong) réputé pour être le centre de fabrication du monde. Ces tensions sont la réponse de plusieurs choix politique et économique. La première raison provient de la hausse des prix des énergies et matières premières dues aux pénuries causées par la rapide reprise économique post-pandémie. Deuxièmement, le gouvernement chinois souhaite respecter ses objectifs en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Mais le pays est en manque de production d’énergies propres. Les barrages hydroélectriques tournent déjà à plein régime et le pays est encore trop dépendant aux énergies fossiles telles que le charbon. La dernière raison est que le gouvernement favorise la distribution de courant aux ménages par rapport à l’industrie. Les salariés chinois se retrouvent donc à travailler sur des horaires de nuit avec une augmentation des horaires de travail dans de moins bonnes conditions.

Dynamique de retour sur le secteur des loisirs

La saison touristique a retrouvé une certaine dynamique commerciale cet été, notamment sur le secteur de l’hôtellerie / restauration avec un fort retour des réservations, malgré des niveaux en moyenne 25% inférieurs à ceux de l’année 2019, toujours dans l’attente du retour des touristes étrangers. Sur le mois de septembre, le marché du B2B a montré des signes de reprise, notamment grâce au retour des salons professionnels, séminaires et conférences, profitant au secteur des loisirs tout entier, à savoir l’aviation, la restauration, l’hôtellerie, etc.

Fromagerie BEL : Nouvelle OPRA à venir

Fromagerie BEL leader du marché du snacking sain (pauvre en calories) avait communiqué son intention de sortir de bourse au cours de 440€ par action en mars dernier. Pour cela, une opération de transfert de titres contre la cession d’une filiale devait se faire avec le groupe Lactalis. Le projet de la cession de Leerdammer à Lactalis en échange des 1 591 472 actions fromagerie BEL, soit 23.16% du capital, détenus par le groupe a été validé par la Commission européenne le 26 août 2021 et a pris effet au 30 septembre. Unibel a donc réévalué le prix de son offre publique de rachat d’actions à 550€ contre 440€ précédemment. La prime offerte est de 25% depuis l’annonce mais représente une hausse de plus de 58% du cours du titre avant cela. Le groupe BEL poursuite son développement en Afrique et au Moyen-Orient.

Eutelsat : Envolée en bourse après une offre d’achat.

L’opérateur de satellites, Eutelsat, a vu son cours s’envoler de plus de 22% suite à l’annonce d’une offre par Patrick Drahi à 12,10 euros par action. Après réception de cette offre, le groupe l’a refusé à l’unanimité, indiquant qu’il s’agissait d’une « proposition non sollicitée, préliminaire et non contraignante de Patrick Drahi ». Le Groupe détenu à 20% par l’Etat, est valorisé à 2,8 milliards d’euros, un niveau encore deux fois inférieur à celui de 4 ans auparavant, et reste très endetté (2,7 milliards de dettes), malgré une bonne rentabilité avec 74% d’EBITDA, accompagné d’un marché en pleine croissance. La consolidation du secteur est très attendue, l’offre de Patrick Drahi devra être plus élevée afin d’être éventuellement acceptée par le conseil d’Eutelsat.

Performances hebdo 

Les rendez-vous à ne pas manquer