Newsletter du lundi 02 décembre 2019

Climat partagé face au lancement de la 5G, indices PMI favorables dans l’ensemble

Le gouvernement et l’Arcep (autorité administrative de régulation des communications) lancent la 5G pour un prix plancher de vente des fréquences fixé à 2,17 Mds €. Les quatre opérateurs (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free) pourront acheter un bloc de 50 MHz pour 350 millions d’euros et l’enchère sera possible sur les 110 MHz restants au mois de mars. Le prix proposé par l’Etat provoque la colère des opérateurs qui le jugent déraisonnable, ne pensant pas que celui-ci puisse dépasser les 2 milliards. Déjà confrontés à d’importants investissements pour faire face au déploiement de la 4G et de la fibre, ces 4 opérateurs ont le sentiment d’être les « vaches à lait de l’Etat ». Durant les enchères, les opérateurs devront miser pour obtenir des tranches supplémentaires de 10 MHz chacune, sans dépasser le plafond de 100 MHz par opérateur. Une crainte de déséquilibre entre les opérateurs apparaît, n’ayant pas tous les mêmes moyens financiers et laissant présager une compétition féroce entre les deux plus puissants : Orange et SFR.

Bourse européennes en légère hausse ce jour, portées par des indices PMI manufacturiers satisfaisant dans l’ensemble. L’indice PMI final IHS Markit de l’industrie manufacturière de la zone euro se redresse par rapport à octobre (46,9 contre 45,9), pour une dernière estimation flash évaluée à 46,6. Malgré une poursuite de la contraction du secteur manufacturier, l’indice PMI atteint son plus haut niveau depuis 3 mois. L’indice PMI pour la France s’est redressé à 51,7, contre 50,7 au mois d’octobre , tandis que le Royaume-Uni a poursuivi la contraction du secteur au mois de novembre (48,9 après 49,6 en octobre), restant au-dessus de son estimation flash (48,3).L’activité manufacturière chinoise est supérieure aux attentes, avec l’espoir que Pékin et Washington parviennent à un compromis sur le commerce. L’indice PMI Caixin (activité manufacturière en Chine) a été mesuré à 51,8 au mois de novembre, contre 51,7 pour octobre, traduisant une amélioration de la santé de l’industrie manufacturière pour le 4ème mois consécutif.

Pierre & Vacances vers un changement de modèle

Pierre & Vacances réduit sa perte nette annuelle et s’oriente vers un changement de modèle radical. Les résultats annuels sont encourageants pour le groupe de tourisme avec un chiffre d’affaires annuel qui atteint 1,7 milliard d’€, en croissance de 13,8%, malgré une perte pour la neuvième année consécutive de 33 millions d’euros (contre 46 millions au cours de l’exercice précédent). Le résultat opérationnel s’est fortement amélioré avec 30,9 millions, comparé à 9,8 millions l’année passée, rehaussant ainsi la marge de 1,2 point à 1,8%. Les premières retombées du plan Ambition 2022 font leur apparition, mettant en évidence la dynamique du pôle Tourisme (Center Parcs, Villages Nature …). Concernant les prévisions, la direction prévoit une révision du « Business model » avec un plan qui sera dévoilé au premier semestre 2020, permettant de dépasser l’objectif d’une marge opérationnelle dans le pôle Tourisme de 5% (contre 2,2% pour l’année 2019) et une « saison Montagne » qui s’annonce correcte avec une hausse des réservations. En milieu de matinée, le titre de P&V bondissait de 5% à 17,3€, affichant un plus haut depuis le début du mois d’août.

Bons résultats pour le Black Friday

Entre le Black Friday et le Cyber Monday, malgré de nombreux mouvements de contestations, les Français ont dépensé 1,7 milliard d’euros, contre 7,4 milliards de dollars aux Etats-Unis (uniquement sur internet), affichant une hausse de 19,6% par rapport à l’année dernière. Malgré cette augmentation, le Black Friday n’a pas dépassé le précédent record du Cyber Monday 2018, durant lequel les Américains ont dépensé 7,9 milliards de dollars.Parmi les succès de ce Black Friday, on retrouve Boulanger en tête de classement (+9,4%), suivi de la Fnac (+7,6%), Darty et Cdiscount autour de +6%, puis Amazon (+4,8%).

Performances hebdo

Les rendez-vous à ne pas manquer