Newsletter du mardi 08 octobre 2019

Plan stratégique pour Thalès

Le 3 octobre dernier, Thalès organisait la journée des investisseurs pour faire un point sur l’avancement des grandes priorités stratégiques (Ambition 10), et présenter sa nouvelle activité mondiale « Identité et Sécurité Numériques (« DIS ») » avec l’acquisition de Gemalto en avril dernier. Le plan Ambition 10 connaît une bonne avancée sur les objectifs de résultats. L’acquisition de Gemalto offre un positionnement unique qui associe un portefeuille technologique de rang mondial et une expertise approfondie des 5 grands marchés dans le but de poursuivre une croissance durable. Le plan stratégique de Thalès cible une stratégie de développement diversifié et des objectifs financiers centrés sur la création de valeur pour les actionnaires. La stratégie de développement vise un ciblage des opportunités les plus prometteuses dans les segments à forte croissance, mais également un strict contrôle des coûts, ainsi qu’une concentration sur les marchés les plus porteurs dans le secteur des cartes à puce. Concernant les objectifs, une croissance du chiffre d’affaires comprise entre 3% et 5% en moyenne entre 2019 et 2023 et une marge d’EBIT comprise entre 11,5% et 12%, grâce à un impact positif des investissements et des synergies.

Politique d’égalité chez TF1

TF1 est fortement engagé en faveur de l’égalité professionnelle et soucieux de représenter la diversité de la société dans son ensemble, en défendant la place des femmes à travers le groupe et ses antennes. Son rôle de média leader lui créer une double personnalité, à la fois témoin et acteur de ce sujet à travers une politique RH et une communication engagée, mais également à travers les programmes et visages qu’ils incarnent. Pour la deuxième année consécutive, le groupe figure dans le « top 100 » mondial 2019 des entreprises les plus respectueuses de l’égalité hommes/femmes (24ème place). Ce score tient compte de divers critères tels que le pourcentage des femmes aux postes de direction, l’ampleur des inégalités salariales, etc.Vendredi soir, TF1 annonçait l’acquisition auprès de l’UEFA des droits de retransmission en France de l’Euro 2021 de football féminin, qui se déroulera en Angleterre. La notoriété grandissante des Bleues a permis à la chaine, le 23 juin dernier, de battre le record d’audiences avec 10,6 millions de téléspectateurs pour France-Brésil.

Un taux de chômage historiquement bas malgré des indices ISM défavorables

Les deux indices ISM inquiètent l’économie américaine. En septembre, l’indice ISM manufacturier diminuait, pour un sixième mois consécutif, de 49,1 à 47,8, son plus bas niveau depuis 2009. L’indice indique une contraction du secteur manufacturier dont les principales baisses sont les stocks (-3 pts), commandes à l’exportation (-2,3 pts) et la production actuelle (2,2 pts). De son côté, l’indice ISM des « services » perd 3,8 points, passant de 56,4 à 52,6 (niveau le plus bas depuis août 2016), entraîné par la chute des nouvelles commandes (-6,6 pts) et la production actuelle (-6,3 pts).Le département du commerce a enregistré une baisse de 0,1% des commandes à l’industrie pour le mois d’Août 2019, tandis que les dépenses en construction ont augmenté de 0,1%, pour un gain équivalent en juillet.

Durant les derniers mois, le marché de l’emploi et la consommation des ménages étaient les deux points forts de l’économie américaine d’après le président de la Fed. On enregistre un taux de chômage de 3,5% (niveau le plus bas depuis 1969), pour une création de 136000 emplois au mois de septembre. Mais un climat d’incertitude fait surface avec la guerre commerciale qui se déroule entre les Etats-Unis et la Chine, créant des inquiétudes chez les investisseurs et une perte de confiance des consommateurs, ainsi qu’une nouvelle baisse des taux attendue par Wall Street, pour la troisième fois de l’année.

Performances hebdo

Les rendez-vous à ne pas manquer